Parcels

Parcels est ce groupe australien basé à Berlin qui eut le bonheur de voir son premier single, Overnight, produit en 2017 par Daft Punk. Avec l’amour du quintette pour le disco, le funk et l’électro, on pense à toutes ces formations ouvertement rétros appréciant les musiques hybrides placées sous le signe de la joie de vivre et l’envie de se défouler en boîte. On retrouve ici cette belle musicalité, à la fois délicate et énergique.

Constitué de cinq talentueux musiciens : Louie Swain (chant, clavier), de Patrick Hetherington (chant, clavier, guitares), de Noah Francis Hill (chant, basse), de Jules Crommelin (chant, guitares) et d’Anatole Serret (chant, batterie), Parcels est un groupe multi-instrumentaliste qui développe ses propres sonorités en mélangeant divers styles allant de la Funk, au Rock’n Roll en passant par la Pop Rock. Liant mélodies des années 70 et mélodies ultra-contemporaines, Parcels fait preuve à travers tous ces titres d’une puissante authenticité avec un style caractéristique. Ses musiques sont légères et donnent envie de se détendre. 

Parcels

Parcels s’inspire d’un large panel musical aux influences variées. Parmi les groupes qui les ont inspirés on retrouve aussi bien du rock comme les Rolling Stones ou les Beach Boys, que de la musique alternative comme Gorillaz, ou même de la French Touch comme L’impératrice ou Justice.

Direction Berlin, qui stimule leur imagination avec sa réputation de havre artistique, ses fêtes libératrices, ses loyers modérés et sa position centrale sur l’échiquier musical européen. La vie de bohème, loin des plages de Byron Bay, resserre encore les liens.

La capitale européenne de la techno finit aussi par imprégner le groupe de ses rythmes, jusqu’à ce compromis enthousiasmant entre l’amour nostalgique des jeunes Australiens pour la soul, le soft rock et le disco, et la fièvre contemporaine de l’électro. Avec une science de l’épure et des harmonies vocales empruntée aux Anglais de Jungle, ces gamins au look californien font penser à des Daft Punk qui inviteraient Chic, les Bee Gees, Frank Ocean et Steely Dan à jammer avec eux. Repérés par les têtes chercheuses stylées du label Kitsuné (découvreur de sensations des dernières années comme Two Door Cinema Club, Klaxons ou Hot Chip), les Parcels ont progressé au fil de singles et de lives, préparant leurs cartouches pour les années à venir.

Ce regroupement de styles très différent caractérise à la perfection le son de Parcels.